Cette exposition exceptionnelle au Pouhon Pierre Le Grand à Spa présente environ plus d’une centaine d’œuvres originales de Joan Miro : aquarelles, lithographies, dessins, gravures, collages et céramique du maître espagnol. La majorité de ces œuvres sont exposées pour la première fois au public, dans cet écrin spadois. L'exposition aborde un aspect méconnu de ce célèbre artiste : sa volonté d'aller au-delà de la peinture et de conquérir le grand public. En 1938, Miró écrit : « Plus je travaille, plus j'ai envie de travailler. Je voudrais m'essayer à la sculpture, la poterie, l'estampe, avoir une presse. M'essayer aussi à dépasser, dans la mesure du possible, la peinture de chevalet, et me rapprocher, par la peinture, des masses humaines auxquelles je n'ai jamais cessé de songer ». Jusqu'en 1982, Miro va exécuter des centaines d'œuvres. L'exposition présente l’immense création tourbillonnaire de Miro. Aucun artiste n'a jamais été si libre de faire, si désireux de donner.
 Figure centrale du Pop art, Andy Warhol a produit des oeuvres qui ont marqué l'histoire de l'art. L’exposition temporaire présente près d’une centaine d’œuvres originales de l’artiste américain, et les thématiques chères à Andy Warhol : les Campbell’s Soup Cans, les premiers objets de consommation, la publicité, la naissance du Pop Art, Marilyn Monroe, les portraits de Mao, les « Superstars » et la peur de la mort. Le Pop art est un mouvement artistique qui a émergé au milieu des années 50 en Grande-Bretagne et en parallèle vers la fin des années 50 aux États-Unis. Le Pop art a contesté les traditions en affirmant que l'utilisation d'éléments visuels de la culture populaire produits en série est contiguë avec la perspective des beaux-arts depuis que le Pop art enlève le matériel de son contexte et isole l'objet, ou le combine avec d'autres objets, pour la contemplation. Le concept du Pop art se présente plus dans l'attitude donnée à l'œuvre que par l'œuvre elle-même.